Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 4 Juin - Gréalou/St Jean de Laur - 18 km

La pluie du matin n'arrête pas le pèlerin ... c'est une matinée de cape et ... d'épais nuages.

Départ tôt ce matin, les colonies d'escargots sont sorties eh oui, la pluie nous a suivi une partie de la journée. Visite de Cajarc où le temps se lève. Pays de Pompidou mais aussi de Coluche (souvenez vous ... Papy Mougeot au Moulinot avec le schmilblick ou encore Françoise Sagan. Ruelles, belles bâtisses romanes. Arrêt au syndicat d'initiative pour se mettre à l'abri !


Le temps se lève enfin en début d'après midi et nous retrouvons les chemins de terre, le ciel est quand même chargé ...

On s'intéresse au patrimoine vernaculaire du plateau de Causse de Limogne, curieux villages de pierres plates, murets pour délimiter les champs et les cazelles (petites bâtisses de pierres sèches servant d'abri aux bergers et autres pélerins).

Nous arrivons au Mas de Jantille (8 km après Cajarc), superbe rénovation. Ce soir, on se remet à la cuisine mais les tarifs de l'épicerie du mas sont imbattables. Nos hôtes nous offrent l'apéro.

Cajarc
Cajarc
Cajarc
Cajarc
Cajarc
Cajarc
Cajarc
Cajarc

Cajarc

entre Cajarc et le gite
entre Cajarc et le gite
entre Cajarc et le gite
entre Cajarc et le gite

entre Cajarc et le gite

le gite ''Mas de Jantille''
le gite ''Mas de Jantille''

le gite ''Mas de Jantille''

Essai philosophique sur l'utilisation du GPS

La marche sous la pluie n'ést pas favorable à la photographie, mais est plutôt propice à la méditation; et en l'occurrence le sujet portait sur l'utilisation d'un Global Positionning System (autrement dit GPS). Là au moins vous aurez appris quielque chose.

Dans le microcosme de la randonnée, il y a les détracteurs et les défenseurs du GPS.

Les détracteurs s'offusquent de cet outil moderne qui dénature la rando et pour eux rien ne vaut la vieille carte dont on ne saurait plus se servir.  J'en ai aussi rencontré qui regrettaient le temps où les douches n'existaient pas dans les gîtes !

En fait il faut savoir ce qu'on attend d'un GPS de rando. Pourquoi refuser l'évolution technique ?

Sur l'appareil sont chargées les cartes au 1/25 millièmes.

L'utilisation se fait comme une carte papier: on se repère, on cherche son itinéraire. L'avantage c'est que c'est moins encombrant; l'inconvénient, c'est que l'écran est petit pour avoir une vue large.

On n'utilise pas la fonction "où aller ?" qui ne donne pas forcément le chemin choisi. C'est utile seulement lorsqu'on arrive en ville et qu'on cherche l'itinéraire vers le gîte.

Le principal avantage est que nous savons toujours où nous sommes, un indicateur visuel nous positionne sur la carte:: on sait ainsi où on est !e chemin qu'on a décidé de suivre.

Donc en conclusion, utiliser un GPS n'enlève rien aux notions de lecture de carte, mais c'est une aide précieuse pour connaître sa position précise et on voit ainsi si on est sur le chel

Voilà de quoi alimenter un débat.. qui n'est pas clos.....

 

GG

 

Tag(s) : #Juin

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :